Respirez: Il existe des moyens de calmer votre anxiété

Connaissez-vous cette sensation de cœur qui bat plus vite en réponse à une situation stressante? Ou peut-être, à la place, vos paumes transpirent lorsque vous êtes confronté à une tâche ou un événement écrasant. C’est l’anxiété – la réponse naturelle de notre corps au stress.

Si vous n’avez pas encore reconnu vos déclencheurs, voici quelques points communs: votre premier jour à un nouvel emploi, rencontrer la famille de votre partenaire ou faire une présentation devant beaucoup de gens. Chacun a différents déclencheurs, et les identifier est l’une des étapes les plus importantes pour faire face et gérer les crises d’anxiété.

L’identification de vos déclencheurs peut prendre un certain temps et une réflexion personnelle. En attendant, vous pouvez essayer de calmer ou de calmer votre anxiété.

5 façons de gérer l’anxiété à court terme:

Si votre anxiété est sporadique et gêne votre concentration ou vos tâches, il existe des remèdes naturels rapides qui pourraient vous aider à prendre le contrôle de la situation.

Si votre anxiété se concentre sur une situation, telle que l’inquiétude d’un événement à venir, vous remarquerez peut-être que les symptômes sont de courte durée et disparaissent généralement après la survenue de l’événement prévu.

Questionnez votre schéma de pensée :

Les pensées négatives peuvent prendre racine dans votre esprit et fausser la gravité de la situation. Une façon consiste à défier vos peurs, à demander si elles sont vraies et à voir où vous pouvez reprendre le contrôle.

Pratiquez la respiration profonde et concentrée :

Essayez d’inspirer pendant 4 chefs d’accusation et d’expirer pendant 4 chefs d’accusation pendant 5 minutes au total. En expirant le soir, vous ralentirez votre rythme cardiaque, ce qui devrait vous aider à vous calmer.

La technique 4-7-8 est également connue pour soulager l’anxiété.

Utilisez de l’aromathérapie :

Qu’ils soient sous forme d’huile, d’encens ou de bougie, les parfums comme la lavande, la camomille et le bois de santal peuvent être très apaisants.

L’aromathérapie est censée aider à activer certains récepteurs dans votre cerveau, ce qui pourrait soulager l’anxiété.

Allez vous promener ou faites 15 minutes de yoga :

Parfois, la meilleure façon d’arrêter les pensées anxieuses est de s’éloigner de la situation. Prendre le temps de vous concentrer sur votre corps et non sur votre esprit peut aider à soulager votre anxiété.

Écrivez vos pensées :

Écrire ce qui vous rend anxieux le fait sortir de votre tête et peut le rendre moins intimidant.

Ces astuces de relaxation sont particulièrement utiles pour ceux qui souffrent d’anxiété de façon sporadique. Ils peuvent également bien travailler avec une personne qui souffre de trouble d’anxiété généralisée (TAG) lorsqu’ils sont dans une impasse aussi!

Cependant, si vous pensez que vous avez un TAG, les méthodes d’adaptation rapides ne devraient pas être le seul type de traitement que vous utilisez. Vous voudrez trouver des stratégies à long terme pour aider à réduire la gravité des symptômes et même à les empêcher de se produire.

6 stratégies à long terme pour faire face à l’anxiété :

Si l’anxiété fait régulièrement partie de votre vie, il est important de trouver des stratégies de traitement pour vous aider à la contrôler. Cela pourrait être une combinaison de choses, comme la thérapie par la parole et la méditation, ou il pourrait simplement s’agir de couper ou de résoudre votre déclencheur d’anxiété.

Si vous ne savez pas par où commencer, il est toujours utile de discuter des options avec un professionnel de la santé mentale qui pourrait suggérer quelque chose auquel vous n’aviez pas pensé auparavant.

Identifiez et apprenez à gérer vos déclencheurs :

Vous pouvez identifier les déclencheurs par vous-même ou avec un thérapeute. Parfois, ils peuvent être évidents, comme la caféine, la consommation d’alcool ou le tabagisme. D’autres fois, ils peuvent être moins évidents.

Les problèmes à long terme, tels que les situations financières ou liées au travail, peuvent prendre un certain temps à comprendre – est-ce une date d’échéance, une personne ou la situation? Cela peut nécessiter un soutien supplémentaire, par le biais d’une thérapie ou avec des amis.

Lorsque vous déterminez votre déclencheur, vous devriez essayer de limiter votre exposition si vous le pouvez. Si vous ne pouvez pas le limiter – comme si cela était dû à un environnement de travail stressant que vous ne pouvez pas actuellement changer – l’utilisation d’autres techniques d’adaptation peut vous aider.

Quelques déclencheurs généraux:
  • Un travail ou un environnement de travail stressant
  • Conduire ou voyager
  • Génétique – l’anxiété pourrait courir dans votre famille
  • Sevrage de médicaments ou de certains médicaments
  • Effets secondaires de certains médicaments
  • traumatisme
  • Les phobies, telles que l’agoraphobie (peur des espaces surpeuplés ou ouverts) et la claustrophobie (peur des petits espaces)
  • Certaines maladies chroniques comme les maladies cardiaques, le diabète ou l’asthme
  • La douleur chronique
  • Avoir une autre maladie mentale comme la dépression
  • Du caféine

Adopter une thérapie cognitive-comportementale (TCC) :

La TCC aide les gens à apprendre différentes façons de penser et de réagir aux situations d’anxiété. Un thérapeute peut vous aider à développer des façons de changer les schémas de pensée et les comportements négatifs avant qu’ils ne se multiplient.

Faites une méditation quotidienne ou de routine :

Bien que cela nécessite un peu de pratique pour réussir, la méditation consciente, lorsqu’elle est effectuée régulièrement, peut éventuellement vous aider à entraîner votre cerveau à rejeter les pensées anxieuses lorsqu’elles surviennent.

Si rester assis et se concentrer est difficile, essayez de commencer par le yoga

Essayez des suppléments ou modifiez votre alimentation :

Changer votre régime alimentaire ou prendre des suppléments est certainement une stratégie à long terme. La recherche montre que certains suppléments ou nutriments peuvent aider à réduire l’anxiété.

Ceux-ci comprennent:

  • Mélisse
  • les acides gras omega-3
  • L’Ashwagandha
  • thé vert
  • racine de valériane
  • kava kava
  • chocolat noir (avec modération)

Cependant, cela peut prendre jusqu’à trois mois avant que votre corps ne fonctionne réellement sur la nutrition que ces herbes et aliments fournissent. Si vous prenez d’autres médicaments, assurez-vous de discuter des remèdes à base de plantes avec votre médecin.

Gardez votre corps et votre esprit en bonne santé :

Faire de l’exercice régulièrement, manger des repas équilibrés, dormir suffisamment et rester en contact avec les personnes qui se soucient de vous sont d’excellents moyens de prévenir les symptômes d’anxiété.

Demandez à votre médecin quels sont les médicaments :

Si votre anxiété est suffisamment grave pour que votre praticien de la santé mentale pense que vous bénéficierez de médicaments, il y a un certain nombre de directions à suivre, selon vos symptômes. Discutez de vos préoccupations avec votre médecin.

Finalement,  j’espère que vous apprendrez vos déclencheurs et travaillerez dessus, essayez simplement de rester sous contrôle et utilisez ces guides pour être une femme heureuse. Bonne chance à vous, cordialement : 

Une ancienne femme stressante

Un commentaire sur “Vivez-vous avec anxiété? Le guide complet pour en faire face

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *